Forum des Alfa Romeo Classiques et Vintages de France

Lieu de bonne humeur pour parler voitures anciennes. Qu'elles soient de Collection, de Compétition, de Sport, d'Exception ou Populaires.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Restauration Giulietta 1979

Aller en bas 
AuteurMessage
alfX
Alfiste


Nombre de messages : 252
Localisation : here
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Restauration Giulietta 1979   11.05.08 13:02

PROLOGUE ICI : http://alfa-romeo-classique.forumactif.com/discussions-du-fond-de-l-atelier-et-vos-restaurations-f9/restauration-giulietta-1979-t3286.htm#25302


Au chapitre mécanique, nous avons donc récupéré cette auto avec une boîte de 1600 (courte), un moteur de 1800 (j'en vois déjà qui font "miam", ils ont raison !!)...
carbus et allumeur de 2L (cherchez pas pourquoi, il y a des questions qu'il vaut mieux parfois ne pas se poser).
Afin de compléter le puzzle... nous avons changé l'embrayage HS pour un embrayage de 2L (ça fait donc au moins 3 éléments accordés !).
Je passe sur le réétalonnage de l'allumeur, le changement de tout ce qui était usé parmi les éléments courants (flecteurs, freins, amortisseurs, ...j'ai oublié la liste, je la ferai intégralement un de ces jours).

Il reste la climatisation à recharger et remonter.

Ceci fait, et tout ce monde-là règlé comme il faut, l'auto a reçu sa première phase de traitement DINITROL : tout le dessous.
Nous voici donc avec un dessous nickel


Puis, inconscience ou masochisme, nous nous sommes lancés dans la suite.

Démontage général fait par Jérôme, y compris tableau de bord, panneaux de portes, lèche-vitres, toutes baguettes et autres bouchons, serrures, joints divers, enfin tout ce qui se démonte.


Pour la couleur, sachant qu'il y a deux ivoires différents selon les années (celui de 79 est plus rosé, celui de 80 plus jaune), nous avons pris le parti de copier celui de la Juliette 80 qui, elle, n'avait besoin que de retouches, histoire de ne pas se compliquer la vie...
L'option brillant direct a été retenue (pas de base vernie) afin de retrouver un aspect plus d'époque.

Les ouvrants et ailes avant ont donc été peints en premier, masquage des vitres et mécanismes par moi-même.


pendant que le découpage s'affairait sur la baie de pare-brise mangée aux deux bouts.
Là, je n'ai pas les photos, je n'y étais pas !
J'en profite pour vous demander d'excuser la qualité des photos, mais je n'avais que mon téléphone sous la main...
Ce sont des morceaux de tôle qui ont été reformés (pas évident de rattraper les courbes !) et soudés. Idem pour le trou dans l'aile avant gauche. Rien que de la tôle, à l'ancienne.

Après un premier masquage général, la caisse a été poncée, redressée et mastiquée là où il y avait lieu, et passée en apprêt.


Le ponçage de l'apprêt a été collectif...

L'auto a ensuite été masquée une deuxième fois (oui, car si on garde tout du long le premier masquage, ça risque de croûter grave au bord ! Donc on vire le masquage sale, et on en fait un neuf), travail collectif toujours.



Prête pour la peinture !
A suivre...


Dernière édition par nathalie le 13.05.08 7:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
alfX
Alfiste


Nombre de messages : 252
Localisation : here
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Restauration Giulietta 1979   12.05.08 8:27



3 couches de peinture et une bronchite plus tard (plein hiver, entre 0 et 3° dedans...), et après une cuisson modérée (40° pas plus) afin de préserver tout ce qui restait en plastique et caoutchouc sur l'auto, voici l'étape du ponçage/polissage/lustrage.
Je garantis que plus aucun moustique n'arrivera désormais à s'accrocher à cette carrosserie...

Et ensuite ?
Ensuite, la fin du traitement DINITROL. Pourquoi dans cet ordre ? Car on ne peut pas peindre sur du DINITROL, en revanche ce-dernier, s'il a coulé, s'essuie au white spirit qui n'altère pas une peinture neuve.

Donc, re-masquage,


et injection dans tous les points prévus sur la fiche technique, plus quelques trous supplémentaires pour la doublure de baie de pare-brise et autres subtilités de bas de caisse et portières.



Mettez un tigre dans votre moteur... et un Dinitroleur dans votre coffre !



et celui-ci, pas le moindre recoin ne lui a échappé !
Sans concurrence, hors concours.

Une fois le traitement de fond en combles terminé et l'essuyage final effectué, débute la phase de préparation au remontage.


à commencer par les vitres, en se battant au préalable avec ce maudit bord de ciel de toit à recoller !



L'épisode du jonc en métal n'est jamais une partie de plaisir, et on est content quand c'est fait !
Un joint neuf au passage, bien sûr.
Coffre réaligné, c'est OK.

Passons à l'avant :



(je tiens à signaler que Jérôme s'est chargé lui-même de tout le remontage, des règlages et alignements des éléments)

préparation du pare-brise, neuf + joint neuf.



Là, on laisse faire les pros, parce que ça ne rigole plus :
une, c'est dur de trouver les pièces,
deux, souvenez-vous, la baie de pare-brise a été reconstruite en grande partie ; le pare-birse va-t-il s'ajuster ???

Savonnage concentré,



tout le monde retient son souffle... Il a du mal à descendre en place, pas trop de 3 paires de mains !



C'est gagné ! le remontage continue.



A suivre...


Dernière édition par nathalie le 13.05.08 7:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fenris
Alfiste
avatar

Nombre de messages : 998
Age : 41
Localisation : Oslo - Norvège
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Restauration Giulietta 1979   12.05.08 13:42

Dommage pour les photos téléphonique Very Happy mais superbe reportage Madame salut
Revenir en haut Aller en bas
http://eisenfenris.free.fr/sommaire.html
alfX
Alfiste


Nombre de messages : 252
Localisation : here
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Restauration Giulietta 1979   12.05.08 15:11

Merci !
Dommage qu'il manque les photos du "gruyère" pour faire un avant/après...
La suite demain !
Revenir en haut Aller en bas
alfX
Alfiste


Nombre de messages : 252
Localisation : here
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Restauration Giulietta 1979   13.05.08 6:42



Le moment est venu de remonter le tableau de bord et les garnitures qui vont avec.
Derrière, l'intérieur de la baie de pare-brise baigne maintenant dans le DINITROL.

Remontage des feux.




Tous les éléments plastique ont été rénovés (nettoyage, polissage...).



Les meilleurs feux ont été choisis dans les cartons de pièces.

Séquence prise de chou : réajuster les gouttières après 3 couches de peinture....



Chapitre pare-chocs.



Résumé des épisodes précédents : une fois sortis du sablage, les pare-chocs n'avaient plus de rouille... mais plus beaucoup de tôle à certains endroits.
Ils ont donc eu droit eux aussi au racommodage.
Le jeu, après tous ces traitements, est de parvenir à réaligner les trois morceaux, crise de nerf assurée.



Des grilles de capot toutes propres, j'ai repeint les balais d'essuie-glace, ainsi d'ailleurs que le cache de custode (à l'opposé du bouchon d'essence), le rétroviseur, enfin tout ce qui est noir. De la peinture durcie, évidemment, et la technique d'application adéquate pour respecter l'aspect initial du plastique.

Il manque un détail :



le bandeau alu qui va à l'arrière du coffre.
Impossible à retrouver, et pas eu le temps d'en refaire faire un sur mesure.



Les tampons arrière sont neufs, j'ai refait les avant : masticage, ponçage, et procédé d'application spécial de la peinture pour reformer l'aspect granuleux du plastique. Aucune différence avec du neuf au visuel.
Ce qui manque : les fixations de bandeau caoutchouc sur les pare-chocs. Les bandeaux sont en bon état, manque juste les attaches.
Les jantes ont été sablées et repeintes, les enjoliveurs repolis, les écrous de roues sont neufs. Elle est en 14, avec P6000 neufs.



L'auto a maintenant fini de récupérer ses attributs
joints de poignées de portes changés, serrures révisées, plaques de barillet redressées et polies.

Vient le tour du remontage de l'intérieur : sièges, panneaux de portes et accessoires.



J'ai repeint les baguettes de vitres extérieures en copiant aspect et teinte des intérieures. (sauf la verticale séparant la grande vitre de la petite : pas démontable)



L'intérieur a toujours eu des housses, et personne n'a jamais dû poser les pieds sur la moquette arrière, c'est comme neuf.

Il ne restait plus qu'à faire la première sortie au grand jour,




et savourer la fin de deux ans de chantier !




Epilogue ici : http://alfa-romeo-classique.forumactif.com/discussions-du-fond-de-l-atelier-et-vos-restaurations-f9/restauration-giulietta-1979-t3286.htm#25302
Revenir en haut Aller en bas
vito116
Alfiste


Nombre de messages : 1
Age : 54
Localisation : ALENCON
Date d'inscription : 16/06/2013

MessageSujet: Re: Restauration Giulietta 1979   16.06.13 20:54

Cette GIULIETTA est-elle toujours en votre possession?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Restauration Giulietta 1979   

Revenir en haut Aller en bas
 
Restauration Giulietta 1979
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Alfa Romeo Classiques et Vintages de France :: Pleins de dossiers de restauration-
Sauter vers: